Historique

Contenu

Questions générales

Y a-t-il une possibilité d’hospitalisation chez vous ?
La clinique de la douleur de Nottwil a pour mission de traiter les patients ambulants souffrant de douleurs. Une hospitalisation n’est possible que pour l’implantation de pompes à analgésique ou stimulateurs de la moelle épinière.

Dans quel délai puis-je obtenir un rendez-vous d’examen ambulatoire ?
Nous nous efforçons de donner le plus vite possible à tous les patients un rendez-vous d’examen ambulatoire. Néanmoins, il n’est pas toujours possible d’éviter plusieurs semaines d’attente. Pour certaines affections algiques (herpès zostérien aigu, névralgie post-zostérienne de pas plus de 3 mois, maladie de Sudeck de pas plus de 3 mois, douleurs tumorales), l’intervention du médecin traitant permet d’avancer un rendez-vous par téléphone.

Comment prendre rendez-vous ?
Vous pouvez vous adresser directement au Centre pour la médecine des douleurs du Centre suisse des paraplégiques de Nottwil. Dans ce cas cependant, il faut absolument que vous nous envoyiez tous les documents médicaux importants.

Il vaut cependant mieux que votre médecin traitant ou votre spécialiste vous envoie et nous communique votre dossier, y compris les radios, le résumé de l’évolution des douleurs, des thérapies et des médicaments appliqués, ainsi que son évaluation des résultats.

Quelle est la durée du premier examen ambulatoire ?

Pour un premier contact à la clinique de la douleur, nous réservons un bloc de deux heures. Nous tâchons d’éviter les attentes, mais elles sont parfois inévitables, même chez nous.

Les caisses maladie assument-elles les frais ?

Toutes les caisses maladie assument les frais de traitements ambulatoires dans notre clinique, pourvu que vous ayez au moins une assurance de base. Une assurance complémentaire pour prestations médicales n’est pas nécessaire.

Dans le modèle du médecin de famille ou du HMO, une assignation par le praticien concerné est absolument nécessaire. Si vous n’êtes assuré-e que dans votre canton de résidence et pas dans le canton de Lucerne, les frais ne sont pas assumés.

Questions sur le traitement de la douleur

Traitez-vous intégralement ?
L’éventail des traitements possibles au Centre pour la médecine des douleurs du CSP est large et universel. Il va des mesures non invasives comme l’acuponcture, l’hypnose, la TENS, la chirothérapie, la thérapie extracorporelle par ondes de choc, le réglage des médicaments, jusqu’aux mesures invasives comme le blocage des racines nerveuses, le traitement des structures neurales par radiofréquence pulsée, un procédé ne détruisant pas les nerfs, la stimulation nerveuse, l’implantation de sondes spinales et épidurales, l’implantation de pompes à analgésique et stimulateurs de cordon postérieur de la moelle. Le Centre pour la médecine des douleurs du CSP travaille en collaboration étroite avec d’autres disciplines de la maison. Il est ainsi possible d’assurer aux patients une prise en charge optimale, p.ex. dans le cadre de la conférence interdisciplinaire hebdomadaire sur la douleur.

Recourez-vous aussi à la morphine pour traiter la douleur ?

Bien entendu, notre Centre pour la médecine des douleurs utilise aussi les analgésiques (antidouleurs) très puissants, parmi lesquels la morphine. Après l’examen, les médecins du centre discuteront avec vous de l’opportunité et de la nécessité d’un tel médicament dans votre cas.

Existe-t-il vraiment des maux de tête provoqués par des médicaments ?

Oui, cette forme de maux de tête existe vraiment. Ils proviennent de ce que des patients souffrant de migraine et/ou de céphalée de tension prennent régulièrement des anticéphalalgiques, le plus souvent contenant plusieurs substances (surtout caféine et codéine). Si un patient céphalalgique a mal à la tête pendant 10 heures au moins, plus de 20 jours par mois et qu’il prend régulièrement des analgésiques (un seul comprimé par jour peut suffire), il faut envisager le diagnostic « céphalée induite par analgésique ».


 

Informations complémentaires

Inscrivez-vous ici et maintenant

200 000,-- CHF d'aide immédiate pour nos membres en cas de paralysie médullaire consécutive à un accident,avec dépendance permanente du fauteuil rolant. Inscrivez-vous maintenant

Webdesign by nextage.ch